Pourquoi vous allez devoir suivre rigoureusement votre flotte de véhicules… et la rendre plus verte

Restrictions de circulation, augmentation du malus pour certains véhicules en dehors de la norme, la nouvelle pastille Crit’Air, mise en place de zone à circulation restreinte (ZCR) …objectif : ville propre

Objectif : Ville propre

La qualité de l’air se dégrade dans les grandes agglomérations, l’air est pollué. Augmentation de la pollution locale (émissions de gaz à effet de serre, bruit, accidentologie…). Les réseaux de transport sont saturés. Les véhicules thermiques ne sont plus les bienvenus surtout lors des pics de pollution.

La collectivité impose (ou va imposer) de nouvelles contraintes. On ne parle pas de la circulation alternée qui n’est au final qu’un pis aller, mais qui préfigure quand même une nouvelle ère de la gestion des espaces urbains, et une chasse aux véhicules sans précédent va être lancée qu’ils soient à 4 roues voiture ou camions, à deux et trois roues non respectueux des nouvelles normes.

Identification des véhicules les moins polluants avec des pastilles de couleurs 

Cette pastille se décline en six couleurs, du vert pour le moins polluant au gris pour les plus polluants.

pastille .png

Crit’Air doit faciliter l’identification des véhicules les moins polluants par le biais d’une pastille de couleur apposée sur le véhicule et intitulée certificat qualité de l’air. Ce système de vignettes s’appliquer depuis le 15 janvier 2017, à Paris intra muros, première zone à circulation restreinte (ZCR) de France. ZCR_rougeLa classification se fait en fonction de la motorisation et de la date de la 1ère immatriculation du véhicule (norme Euro).
Les voitures particulières, les deux et trois roues, les camions et les camionnettes, les bus et autocars qui souhaiteront se rendre dans certaines zones Paris et d’autres grandes villes devront être munis d’une pastille CRIT’Air établissant leur niveau de pollution et les autorisant (ou non) à circuler dans des zones dites zones de circulation restreinte (ZCR). Cette pastille n’est obligatoire que dans ces zones.

Tableau_classification_des_vehicules-1.jpgCette classification permettra aux collectivités de moduler les mesures incitatives ou restrictives qu’elles souhaitent mettre en place, en concertation avec les habitants et les acteurs économiques du territoire. Des panonceaux indiquant les interdictions et les autorisations ne devraient pas tarder à fleurir aux coins des rues. + d’information : https://www.certificat-air.gouv.fr/

Les sanctions

Depuis le 1er janvier 2017 dans Paris, l’absence de pastille Crit’air (ou une pastille frauduleuse) est punie d’une amende de 135 euros pour les poids-lourds et les autocars (contravention de 4ème classe) et de 68 euros pour les voitures particulières et les autres véhicules (contravention de 3ème classe). Si l’amende n’est pas réglée dans un délai de 45 jours, elle est majorée à 180 euros pour la 3ème classe et à 375 euros pour la 4ème classe. La réglementation ne prévoit pas l’immobilisation du véhicule.

Des primes d’incitation à renouveler le parc automobile

En mettant à la casse un diesel de plus de 10 ans et en le remplaçant par un véhicule neuf, le propriétaire peut obtenir une prime de conversion. L’aide est versée pour l’achat d’un véhicule particulier (VP) fonctionnant à l’électricité, à l’essence, au gaz de pétrole liquéfié (GPL) ou au gaz naturel. vehicule_electriquePour bénéficier de la prime à la conversion, il faut acquérir une voiture électrique émettant moins de 20 grammes de CO2/km ou une voiture combinant énergie électrique et moteur à essence ou gaz et émettant entre 21 et 60 grammes de CO2/km (hybride). Cette prime est de 4 000€ en 2017, pour une voiture électrique, ce qui en tenant compte du bonus, atteint une aide de 10 000€. Cette prime à la conversion est cumulable à la prime écologique pour l’achat d’un véhicule particulier propre (essence, GPL ou gaz naturel) ou à la prime écologique pour l’achat d’un véhicule particulier électrique ou hybride. Détails ici : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32487

Le malus va faire (encore plus) mal …

Parce que le super bonus coute cher, Bercy renforce la grille d’application du malus. La nouvelle grille tarifaire du malus 2018 prévoit que les valeurs comprises entre 133 et 143 g/km verront leur prix doubler voire tripler ! La palme revient aux véhicules émettant 134 g/km : le malus passe alors de 173 € à 540 €. Élargissement du barème vers le bas: Le malus 2018 s’appliquera dès 120 g/km. Il se déclenche dorénavant dès 120g/km CO2 (contre 131 g en 2016) .

Les prix du malus 2018 à partir de 120 g/km
txt_malus-ecologique-2018-1 txt_malus-ecologique-2018-2

Il faut donc resté attentif et se mettre en conformité avec ces nouvelles contraintes car ton semble encore se durcir notamment à Paris :  La voiture à essence devrait être exclue des rues de la capitale d’ici à 2030. Tel est en tout cas l’un des objectifs du plan climat 2020-2050 qui doit être débattu au Conseil de Paris en novembre prochain et dont le but à terme est la neutralité carbone, comme pour la plupart des autres grandes villes européennes. IL faut ajouté également l’intention de Nicolas Hulot, le ministre de la transition écologique et solidaire, qui , lors de la présentation du Plan climat pour la France, avait annoncé en juillet 2017 la fin de la vente des voitures à moteur thermique (essence et diesel) d’ici à 2040.


Enfin sur le dernier kilomètre , il y a la un enjeu majeur d’anticipation pour les sociétés et organisation de transport :

A l’échelle nationale, la livraison utilise le 1/5 du trafic motorisé, occupe 1/3 de la voirie et se trouve à l’origine de ¼ des émissions de gaz à effet de serre

 


Merci d’avoir lu l’article, vous pouvez retrouver davantage d’articles sur l’actualité, les tendances, les innovations ou des thématiques spécifiques du secteur de la livraison du dernier kilomètre, des livraisons urbaine et du transport en général dans le e-commerce, la foodtech ou le retail… en cliquant ici

  • BSC – Business Stratégie Conseils accompagnement les entreprises dans leur croissance par le digital ainsi que dans l’adaptation de leur distribution aux enjeux numériques et de l’omnicanalité dans les secteurs de l’e-commerce, de la foodtech et du retail.

Résultat de recherche d'images pour "icone signe à gauche png"

Abonnez-vous directement à mes articles et réseau sociaux en cliquant sur les icônes (twitter, facebook ou linkedIn…) ou envoyez moi directement un message ici


 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.