Seller Flex d’Amazon : La course à l’optimisation de sa logistique mondiale de livraison – Episode 2

icon-location smallAmazon serait en train de tester son propre service delivraison…Seller Flex d’Amazon

Amazon veut rebattre les cartes de la supply chain global.  Il pourrait notamment bousculer le marché de la livraison selon Bloomberg .

sellerFlex Amazon

Dans les faits, Amazon développe un nouveau service de livraison pour accroitre le nombre de produits éligibles à la livraison sous 2 jours aux Etats-Unis. Baptisé ‘Seller Flex’, ce service serait déjà testé depuis deux ans en Inde et a fait ses débuts sur les Etats de la côte Ouest américaine. Un déploiement plus large est prévu pour 2018.

Cet article sur le nouveau service Seller Flex d’Amazon est la suite de mon article précédant : http://www.bs-conseils.fr/index.php/2017/07/10/amazon-et-ses-frais-de-transport-lenjeux-doptimisation-de-sa-logistique-mondiale/


 

icon-location smallAmazon veut exercer un contrôle total sur le processus des commandes de ses utilisateurs. 

Le « Seller Flex d’Amazon » c’est quoi ?

 

Le service ‘Seller Flex’ superviserait la collecte de colis auprès des entrepôts de marchands tiers vendant des marchandises sur Amazon.com. Il s’occuperait également de les livrer chez les clients finaux. Jusqu’à maintenant, cette activité était assurée par les transporteurs UPS et FedEx.

Pour l’instant, le service de livraison est donc surtout destiné aux revendeurs tiers qui proposent leurs produits sur la marketplace américaine (et non ceux vendus directement par Amazon). Les revendeurs tiers qui ont intégré le programme logistique « Fulfillment by Amazon » (FBA) ont 2 possibilités :

  • Option 1 – Stockage des produits dans les entrepôts Amazon, préparation de commande, emballage et expédition.
  • Option 2 – Depuis 2016, Amazon a mis en place le programme ‘Seller Fulfilled Prime‘. Ce programme permet aux marchands de la marketplace qui ne stockent pas leurs articles dans les entrepôts Amazon, de continuer à bénéficier du badge « Prime » (éligibles à la livraison en 2 jours ) sur leurs produits. Sous condition : Les marchands partenaires devaient se mettre en capacité de tenir les engagements de la livraison en 2 jours. Pour cela, la plupart d’entre eux ont recours à des expressistes type UPS ou FedEx.

Le nouveau service ‘Seller Flex’ d’Amazon’ pourrait lui permettre, de prendre le contrôle de l’option 2.  Une opportunité pour intégrer la livraison rapide mais aussi de l’approvisionnement et tout gérer afin de soulager ses entrepôts.


icon-location small

Amazon construit son propre réseau de logistique complet et investit sur l’infrastructure et des moyens réseaux 

 

Pour l’instant, Amazon veut compléter les capacités d’UPS et de FedEx. A terme, il pourrait même disposer de son propre réseau de logistique complet. Selon Citigroup , Amazon pourrait économiser plus d’un milliard de dollars par an en se passant des services d’UPS et de FedEx. Depuis quelques années, le groupe américain construit son organisation logistique mondiale, Il dispose déjà de sa propre flotte d’avions cargo, baptisée «Prime Air».

Début 2017, Amazon avait annoncé la construction de son propre hub aérien centralisé de fret dans l’est des États-Unis 🇺🇸 (sur l’aéroport international de Cincinnati-Nothern Kentucky).Un investissement de 1,5 milliard de dollars. 

Le groupe américain déclarant déjà de disposer de 16 avions en service.

 

En France 🇫🇷, Amazon déploie un 6 dépôts en France en 2018. Le nouveau centre de distribution de Brétigny-sur-Orge de 142 000 mètres carrés complètera un réseau de 5 implantations : Saran (Loiret), Montélimar (Drôme), Lauwin-Planque (Nord), Sevrey (Saône-et-Loire) et Boves (Somme).

Amazon possède aussi un centre de distribution urbain d’Amazon situé à Paris pour les clients d’Amazon Prime dans la capitale et 21 communes de proche banlieue.

💡Le site de Brétigny-sur-Orge devrait être le plus grand site d’Amazon en France en termes de volume de stockage disponible. En parallèle et pour rester dans le logique de massification, Amazon se serait rapproché d’enseignes de grande distribution comme Leclerc et Système U pour leur proposer d’être leur « back office » de livraison. Aux Etats-Unis, Amazon a déjà fait un pas dans le secteur de la distribution en rachetant Whole Foods Market pour se doter de points de retrait de marchandises…


 

icon-location small

Une orientation stratégique dont la principale objectif est la réduction des coûts et l’optimisation logistique

 

Les zones d’optimisation identifiées :

  • La supply chain –  Le prise de contrôler sur sa chaîne logistique de ses flux massifiés sur les longue distance (routier et aérien)

 

  • La gestion des capacités – Acquérir la maitrise de ses capacités d’approvisionnement et de distribution du dernier kilomètre
    • Avec un maillage de plateformes logistiques mondiales et régionales
    • Se donner davantage de souplesse.  Un plus grand contrôle sur ses capacités de distribution en pilotant directement les flux de ses marchands partenaires. (Ex: laisser les produits dans les entrepôts de ses marchands partenaires, évitant ainsi de surcharger ses propres entrepôts..)

 

  • La réduction de la dépendance économique d’Amazon vis-à-vis des intégrateurs tels qu’UPS, FEDEX et aussi les transporteurs régionaux (Les postes européennes et autres acteurs de livraison nationaux) pour les approvisionnements et la distribution.

 

Au delà des gains économiques, Amazon pourrait également se donner les moyens de mieux piloter et maitriser les périodes de surcroit d’activité (peak period : Noël, Black Friday, Amazon Prime Day…) pour ses clients « prime« .

  • Meilleure visibilité verticale de sa chaine d’approvisionnement et processus de gestion des stocks,
  • Gains de délais.

Au final, cette stratégie n’a qu’un seul but, la satisfaction client. Amazon reste donc centré sur ses clients et « l‘expérience client »

 


Merci d’avoir lu l’article, vous pouvez retrouver davantage d’articles sur l’actualité, les tendances, les innovations ou des thématiques spécifiques du secteur de la livraison du dernier kilomètre, des livraisons urbaine et du transport en général dans le e-commerce, la foodtech ou le retail… en cliquant ici

  • BSC – Business Stratégie Conseils accompagnement les entreprises dans leur croissance par le digital ainsi que dans l’adaptation de leur distribution aux enjeux numériques et de l’omnicanalité dans les secteurs de l’e-commerce, de la foodtech et du retail.

Résultat de recherche d'images pour "icone signe à gauche png"

Abonnez-vous directement à mes articles et réseau sociaux en cliquant sur les icônes (twitter, facebook ou linkedIn…) ou envoyez moi directement un message ici


 

 

A découvrir pour mieux comprendre ...Fulfillment by Amazon (FBA)

Fulfillment by Amazon répond à une problématique très présente chez les e-commerçants qui est l’envoi et le stockage de produits. Explication en vidéo :


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.