Amazon et ses frais de transport … l’enjeux d’optimisation de sa logistique mondiale

L’Amazon Prime Day fera son retour aujourd’hui, lundi 10 juillet 2017 à partir de 18h, pour le plus grand bonheur des membres du service Prime. Toutes les catégories seront représentées, de l’électronique à la mode, en passant par les objets connectés et les jeux vidéos. Et surtout : la livraison est offerteAmazon et ses frais de transport 
Si le boom de l’e-commerce permet le succès d’Amazon, il a également un revers de taille : l’explosion des expéditions. Amazon a ainsi vu ses coûts liés aux frais de transport croître de façon exponentielle. En 2006, le coût net des frais d’expédition s’élevait à 317 millions de dollars. 10 ans plus tard, ces frais sont chiffrés à plus de 7 milliards de dollars (cf le graphique Statista).

Amazon et ses frais de transport

chartoftheday_6553_amazon_pourra_t_il_reduire_ses_frais_de_transport_n

Optimiser la logistique afin de réduire les frais d’expédition est un défi de taille pour les entreprises d’e-commerce. Amazon investit donc massivement dans les infrastructures et la recherche pour le relever.

Amazon et ses frais de transport – Dépenses de livraison en 2016

  • 15,4 milliards de dollars de frais de livraison au total en 2016.
  • 54,5% de ces frais ont été refacturés aux clients.
  • Les dépenses de livraison s’élèvent à 7,2 milliards de dollars nets,en hausse de 44% comparé à 2015. Cela représente 5% des coûts opérationnels de la société.

Avec un chiffre d’affaires proche des 136 milliards de dollars en 2016, en hausse de 27% en un an, Amazon continue à croître. Amazon affiche également un résultat net de près de 2,4 milliards de dollars sur l’année, soit l’équivalent de 2% de son chiffre d’affaires. C’est près de 4 fois plus qu’en 2015.  Source : press release Amazon 02/2017

Mais cette croissance a un coût pour le géant américain, qui a vu ses dépenses de livraison augmenter de 44% en l’espace d’un an, pour atteindre les 7,2 milliards de dollars nets. Plus précisément, Amazon a dépensé 15,4 milliards de dollars en frais de livraison en 2016, et en a refacturé 54,5% à ses clients, selon des données reprises par Geekwire. Amazon et ses frais de transport

Hausse justifiée par 2 facteurs.

  • La hausse de 73% du nombre de produits désormais éligibles à une livraison gratuite dans un délai de 2 jours (50 millions d’items au total).
  • L’augmentation du nombre de produits livrés pour le compte de tiers via le programme Fullfilment by Amazon (FBA)

amazon-shipping-2017

L’enjeu pour Amazon de maîtriser ses coûts de transport est de taille. La société est d’ailleurs en train de construire sas propres infrastructures de transport (fret maritime, semi-remorques, ou encore livraisons par drones et livraison dernier kilomètre), pour avoir une alternative aux offres des expressistes UPS, Fedex, ou d’autres prestataires comme les différentes postes et notamment Coliposte en France.

Amazon confirme le développement de son réseau en France avec l’ouverture d’une 3ème agence de livraison en région parisienne pour renforcer sa logistique du dernier kilomètre. Les agences de livraison sont développées et est opérées par Amazon Logistics.  source : amazon-ouvre-une-troisieme-agence-de-livraison-en-france

Des livraisons 6 jours sur 7

Amazon_ouvre_une_troisieme_agence_de_484057_a.jpg

Communiqué de presse Amazon ici

Amazon: les données clés en 2016

  • Chiffre d’affaires 2016 : 135,9 milliards de dollars (+27%).
  • Résultat net : 2,4 milliards de dollars (2% du CA).
  • 70% du chiffre d’affaires provient de la vente de produits, 30% de la vente de services.
  • 59% du chiffre d’affaires réalisé dans la zone Amérique du Nord.
  • La «technologie et le contenu», 3e poste de dépenses opérationnelles, avec plus de 16 milliards de dollars. 
  • 19,3 milliards de dollars de trésorerie à la clôture de l’exercice.
Sources : Geekwire, Amazon , frenchweb.fr

Merci d’avoir lu l’article, vous pouvez retrouver davantage d’articles sur l’actualité, les tendances, les innovations ou des thématiques spécifiques du secteur de la livraison du dernier kilomètre, des livraisons urbaine et du transport en général dans le e-commerce, la foodtech ou le retail… en cliquant ici 

  • BSC – Business Stratégie Conseilsaccompagnement les entreprises dans leur croissance par le digital ainsi que dans l’adaptation de leur distribution aux enjeux numériques et de l’omnicanalité dans les secteurs de l’e-commerce, de la foodtech et du retail.  
  • Abonnez-vous directement à mes articles et réseau sociaux en cliquant sur les icônes (twitter, facebook ou linkedIn…) ou envoyez moi directement un message ici

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.